Image

A l'heure actuelle, nombreux sont les étudiants qui se posent une question : à quoi bon passer des années dans les amphis d'une université s'il n'y a pas d'emploi à la clé ? Devant l'instabilité du marché de l'emploi, la plupart des embauches sont faites avec des contrats de type CDD. Cependant, les cadres paraissent aujourd'hui échapper à ce marasme. De fait, la banque-assurance et l'informatique se portent bien, tandis que la construction ou la distribution demeurent des secteurs en baisse. C'est connu, plus on progresse dans les niveaux de responsabilité au sein de l'entreprise, plus le turn-over des employés s'amplifie Ce turn-over est visible Cette mobilité n'est pas uniforme. Il peut aussi bien être question d'une nouvelle affectation au sein du même groupe que d'un changement d'employeur. Effectivement, les cadres n'hésitent pas à se déplacer ou à changer de département pour travailler, et ils sont également plus nombreux à se tourner vers de nouveaux horizons. Quand on évoque les motifs qui poussent les cadres à bouger, on retrouve fréquemment les mêmes raisons : l'attirance pour un autre secteur d'activité et l'envie de gagner plus. Il s'avère fondamental de bien évaluer ses compétences et son potentiel pour décrocher une opportunité professionnelle attractive. Bandung-presse vous donnera de nombreux renseignements et des astuces afin d'optimiser vos démarches. Par exemple, il est plus avantageux de souligner ses expériences que de mettre l'accent sur ses prétentions. Un réseau de professionnels de votre secteur représente également un atout indéniable. Trouver des contacts et entretenir la relation s'avère souvent bénéfique. Enfin, il s'avère indispensable d'être au courant des nouvelles du secteur, en scrutant des sites comme Bandung-presse.org.